Cave d'accueil

ABOIRE

Actualités du Vin

Petites annonces

Dégustations

Connaissance du vin

Clubs

Courrier Clubs

Cours

Equipement

Publications

Références

Divertissement

Reportages

La route du vin

[Archives]

ABOIRE --- Club d'amateurs de vin

Page enregistrée le 16/11/04 à 11:59

SujetMadiran Domaine des Bories
Posté le1/2/00
Parpmarchal@be.packardbell.org (Philippe Marchal)
  J'ai découvert les vins de Madiran en 1987, vins peu connus à l'époque sauf des amateurs avertis.  

Je m' intéresse depuis ce moment de près à ces vins qui enfin connaissent maintenant tant en France qu'à l'étranger le succès qu'ils méritent.  

Je suis toujours très déçu par les dégustations faites dans la Revue du Vin de France, Cuisine et Vins de France ou autre Gaultmillau qui présentent pratiquement toujours les mêmes viticulteurs et les mêmes vins. La majorité d'entre eux ont un encart publicitaire dans ces revues !  

J'ai reçu d'un viticulteur de Madiran la revue "le Rouge et le Blanc" de juin 1988 (existe-t'elle encore ?) qui relatait la dégustation aveugle de 43 Madiran de propriétaires (sur 46 viticulteurs en activité à l'époque) et des 3 Madiran de coopératives, tous des 1985.   De manière très étonnante, ce n'étaient pas forcement les mêmes qu'on a retrouvé en tête. Vous me direz que deux dégustations sérieuses peuvent donner des résultats différents, mais pas à ce point.   Pourquoi les grandes revues ne font-elles pas de telles dégustations?  

J'ai découvert le Domaine des Bories en 1988, grâce à la dégustation très flatteuse de la revue précitée. 1985 était d'ailleurs leur premier millésime, un des plus réussi de tous. Ils produisent actuellement sur une quinzaine d'hectares  un Madiran "générique" 50 % Tannat-50% Cabernet, avec des vignes de +/- 35 ans (!) avec un élevage de plus d'un an en barriques bordelaises de 2 à 3 vins. Les rendements moyens sont de 40 hecto/hectare. C'est un vin à robe sombre, aux arômes généralement intenses et à une bouche charnue et tannique dans sa jeunesse. Je profite pleinement maintenant des vieux millésimes 85, 86, 88,...(1987 devrait être bu) ou des 94 et 96 qui sont agréables pour ceux qui aiment les vins de caractères. J'oublie les autres années dans ma cave.    Ils produisent également depuis 1988, une cuvée "Vieilles Vignes" 90 % Tannat-10 % Cabernet, avec des vignes de 60 à 120 ans (certains pieds sont à voir pour le croire). Et dirent que certains veulent qu'on puisse écrire "Vieilles Vignes" sur des vins issus de vignes de plus de 12 ans!   Depuis 1994, après avoir produit du Pacherenc du Vic-Bilh sec, qui n'est généralement pas un vin inoubliable et qui vieilli généralement très mal, ils produisent un moelleux qui à un très grand succès. Il est difficile de trouver chez eux plus de d'un millésime disponible.
Le 1997 est un vin à bouche peu grasse, mais avec une pointe d'acidité bien équilibrée qui lui donne une bonne fraîcheur. Les autres millésimes ont une couleur plus soutenue, un nez plus intense, une bouche plus grasse et liquoreuse, à boire uniquement en mangeant, contrairement au 1997.   Ces vins sont disponibles dans certains salons des Caves Particulières et au chai. (Prendre rendez-vous est indispensable ou avoir beaucoup de chance). Les prix , si ma mémoire est bonne tournent autour des 35 FF pour le générique et des 70 FF pour les Vieilles Vignes et Pacherenc, ce qui n'est pas exagéré pour le rapport qualité/prix au vu de certains prix pratiqués par les plus médiatisés des Madirannais.  

Merci de m'avoir suivi jusqu'au bout,j'espère ne pas avoir été trop ennuyeux. Si vous avez un avis à me donner  sur ces vins ou sur d'autres Madiran et Pacherenc moins connus, n'hésitez pas à m'envoyer un E-mail.   @ +.  

Philippe MARCHAL (Namur Belgique)

cave d'accueil

Association
Blésoise des
Oenophiles sur
Internet et autres
Réseaux
Equivalents

©1997-2001
Tous droits
réservés

haut de cave