Cave d'accueil

ABOIRE

Actualités du Vin

Petites annonces

Dégustations

Connaissance du vin

Divertissement

Reportages

La route du vin

[Archives]

ABOIRE --- Club d'amateurs de vin

Page enregistrée le 17/11/04 à 10:01

SujetDominique Boutin, pédologue viticole
Posté le9/9/98; 0:00:00
Pargouanvic@mail.club-internet.fr (Herve GOUANVIC)

Fête de la Vigne et du Vin
CHEVERNY
Place de l'église
23 Mai 98

Hervé GOUANVIC interview
Dominique BOUTIN.

HG - Je ne m'attendais pas à voir un géographe présenter le terroir de Cheverny mais plutôt un oenologue...

DB - Je suis effectivement géographe mais depuis une dizaine d'année je me suis spécialisé dans la pédologie au sein de la Direction de l'Agriculture à Tours.
En particulier, j'ai mené plusieurs études concernant les terroirs viticoles de Touraine. Comme les oenologues, j'essaie d'apporter ma pierre à la construction de bons vins.

HG - Pouvez-vous me présenter les cartes et échantillons de terrain que nous trouvons sur cette exposition ?

DB - Vous avez devant vous des résultats représentatifs de l'étude commandée par le syndicat viticole de Cheverny sur une partie du terroir de l'appelation.
Un certain nombre de cartes (échelle de l'ordre du 1/15 000) montrent la qualité globale des parcelles vis à vis de la production de vin.
De même, en fonction de la nature physique des sols, je recommande certaines variétés de porte-greffe.



Les Montils (sud de Blois)
Aptitude des sols pour la production de la vigne
Encépagement conseillé.

HG - Nous avons également des échantillons de sols...

DB - Ces 6 échantillons donnent un bon aperçu de la variété des sols de ce terroir.
Tenez, par exemple, celui-ci se distingue par la présence de gros éléments proches de la surface et il est très favorable à la pousse de la vigne.
D'autres présentent des sols légers ou argilo-calcaires.

Une chose assez générale m'inquiète : je n'ai pas trouvé un seul ver de terre. Ce n'est pas bon signe...


HG - Mais ceci ne représente qu'environ 60 à 80 cm de profondeur. Est-ce l'essentiel vis à vis de la vigne ?

DB - Des études ont montré que, même si les racines des vignes peuvent descendre à plusieurs mètres sous terre, la chimie du sous-sol intervient assez peu dans le résultat. La physique (perméabilité, rétention d'eau, granulométrie...) des premiers 60 centimètres est, elle, essentielle.




Argilo-calcaire...Perruches

HG - Je suis également étonné de l'importance que vous donnez au porte-greffe.

DB - Effectivement, le porte-greffe joue un rôle important car c'est bien lui qui inter-agit avec le sol. Des études expérimentales de mes confrères montrent que de nouveaux porte-greffes permettent de tirer le meilleur parti des sols disponibles.

C'est une source d'amélioration que je pense promise à un grand avenir.

En fait, nous sommes actuellement dans une situation héritée de quelques décennies.
Il s'agissait alors de choisir les porte-greffes qui assuraient la production la plus importante possible...Les choses changent, heureusement !

HG - Ce qui étonne également sur vos cartes, c'est que le meilleur jouxte le plus mauvais...

DB - Le sol est, à quelques mètres près, d'une variété considérable. Observez que nos anciens avait tracé des chemins à la limite de ces micro-terroirs ; d'un côté, le bon, de l'autre celui qui ne vaut rien...

Certains viticulteurs dans la région s'intéressent à produire des vins de parcelle.
Je vous recommande, à l'occasion, d'en déguster : la variété gustative est surprenante ! (ABOIRE et à suivre dans le Vendômois...).


HG - Vous avez rendu ce rapport en Janvier 98...Quelles ont été les réactions des viticulteurs ?

DB - Bonne question... D'abord, pour certains, un étonnement teinté parfois de colère :
"comment ? ma terre n'est pas favorable à la vigne !"...même si l'étude ne fait que confirmer que les meilleures parcelles sont bien là où on sait...

Et puis, il y a un intérêt parfois excessif pour les recommandations en terme de porte-greffe.
Seul problème : la disponibilité des variétés chez les pépiniéristes. Mais il faut considérer tout ça dans la durée et avec mesure...

cave d'accueil

Association
Blésoise des
Oenophiles sur
Internet et autres
Réseaux
Equivalents

©1997-2001
Tous droits
réservés

haut de cave