Cave d'accueil

ABOIRE

Actualités du Vin

Petites annonces

Dégustations

Connaissance du vin

Clubs

Courrier Clubs

Cours

Equipement

Publications

Références

Divertissement

Reportages

La route du vin

[Archives]

ABOIRE --- Club d'amateurs de vin

Page enregistrée le 17/11/04 à 10:32

SujetA propos d'une autre maladie.
Posté le29/3/99
Pariorgos+@skynet.be (IORGOS)
Bonjour à tous,

Pour tous ceux (et j'en suis) dont les connaissances en matière de maladies de la vigne datent un peu, je recopie ci-dessous un article paru dans "Pour la Science" de mars 99.

Bonne lecture.

A propos, leur site est http://www.pourlascience.com

IORGOS.

Le mildiou est une algue

Longtemps classé dans la famille des champignons, le mildiou est aujourd'hui considéré comme une algue.

Par les ravages dont il est la cause, le mildiou est l'un des micro-organismes les plus redoutés des viticulteurs, ainsi que des cultivateurs de pomme de terre et de betterave. Il est apparu en France en 1878, et les botanistes qui l'ont étudié l'ont classé dans la famille des champignons en se fondant sur des caractères anatomiques. Toutefois, à la lumière d'analyses génétiques récentes, ce végétal appartiendrait plutôt à la famille des algues.

Depuis 30 ans, les indices d'une mauvaise classification se sont accumulés. Les parois des cellules du mildiou sont composées de cellulose, et non pas de chitine comme celles des champignons. Le mildiou prélève les stérols (des lipides) dont il a besoin chez les plantes qu'il parasite, tandis que les champignons les synthétisent. Cette dernière différence explique notamment l'inefficacité des fongicides utilisés contre le mildiou : ils inhibent la synthèse des corps gras que le parasite ne fabrique pas! En revanche, la bouillie bordelaise, le seul moyen de s'en débarrasser, contient du cuivre qui tue également les algues.

cave d'accueil

Association
Blésoise des
Oenophiles sur
Internet et autres
Réseaux
Equivalents

©1997-2001
Tous droits
réservés

haut de cave